En direct

Now playing ON N'EST PAS SORTI DE L'EUROPE
› C’était quoi ce titre ?
Icone facebook Icone twitter Icone youtube Icone flickr Icone mail
Info

Législatives dans les pays d’Europe : un fort taux d’abstention

Législatives dans les pays d’Europe : un fort taux d’abstention

En Europe, chaque pays voit, lors de ses élections législatives, le taux d’abstention augmenter. La France, avec ses 45% d’abstention, détient la première place de ce classement. L’abstentionnisme pouvant être politique, nous analysons la situation.

Depuis une trentaine d’années, le taux d’abstention pour les élections législatives connaît une très forte hausse dans toute l’Union européenne. La France demeure sur la première place du podium avec 45% d’abstention en 2012, un taux qui devrait encore augmenter pour 2017. Le manque de proximité, la complexité ou encore la non-reconnaissance du vote blanc, voici de nombreux facteurs qui peuvent expliquer cette augmentation regrettable.

Une phrase résume en partie le problème actuel : « L’Etat est trop grand pour les petits problèmes, et trop petit pour les grands problèmes ». A partir de ce constat, différentes solutions potentielles existent, en théorie. Cependant, alors que l’idée d’une Europe fédérale émerge de plus en plus pour certains, d’autres se tournent vers différentes formes de souverainismes nationaux. La conception du problème européen varie d’une personne à l’autre, faisant naître de nouvelles divisions.

L’Europe a tout d’abord été créée pour éviter les guerres. En effet, la stratégie de base était de rendre le coût de la guerre entre les pays occidentaux plus cher que ce qu’elle pouvait potentiellement rapporter. Des initiatives comme Erasmus ont été pensées pour rassembler les nouvelles populations, les faire se sentir plus Européens que Français, Allemands ou Italiens. C’est le nouveau défi de l’Europe, et il est de taille : après avoir rassemblé économiquement et politiquement les nations membres, il faut rassembler les peuples autour de la culture, de l’humain, et des valeurs.
 

Rédigé par
La rédaction

Commentaires

Pas de commentaires