En direct de · L’Ere de Rien

En direct de · L’Ere de Rien

L'Ere de Rien

L’Ere de Rien, c'est une petite équipe de passionnés qui cherche à mettre en avant les jeunes artistes indépendants. Avec une programmation attractive et une volonté de promouvoir le prix libre, le festival met l'accent sur la découverte et l'accessibilité. Paisiblement situé au bord de la Sèvre, le festival se veut familial, convivial et sympathique.
Question programmation, on retrouvera cette année les jeunes américains de Vundabar, le norvégien Boy Pablo ou encore les britanniques The Magic Gang.

Les interviews

Les interviews des artistes

Boy Pablo

À tout juste 18 ans, le premier clip de ce kid norvégien a déjà cumulé 5 millions de vues sur Youtube. Dans le sillage d’artistes comme Mac Demarco, Cosmo Pyke ou Rex Orange County, Boy Pablo brouille les pistes, passe les influences au shaker et construit une bedroom pop chill et entêtante. Avec ses mates lycéens, Pablo Muñoz bricole des pop songs à l’efficacité folle et toujours sur la corde raide, entre arrangements indie et mélodies cheesy. À n’en pas douter l’un des grands espoirs de la scène indie-pop européenne, à suivre de très près.

Vain

Nouveau venu sur la scène indie-pop, fraîchement formé entre Nantes, Brest et Rennes, Vain parle d’amour, d’amis, de reconnaissance et d’angoisse. On retrouve dans le son doux des guitares des mélodies pointues et exigeantes, belles et rares, comme un lever de soleil dans un réfrigérateur. Un sens du chill délicat pour une pop précieuse et éclairée.

Francobollo

Protégés de Charlie Andrew, producteur multi-récompensé (Alt-J, Marika Hackman…), qui en a fait la première signature de son label Square Leg Records, les Suédois de Francobollo enflamment toutes les scènes qu’ils parcourent. Après une année 2017 bien remplie, une premier album “Long live life” encensé par la critique, et des prestations remarquées dans les plus cools festivals de la planète bleue (Eurosonic, SXSW, Great Escape…), ils débarquent à l’Ère de Rien pour répandre leur rock slacker, à la fois étrange, bouillonnant et merveilleux.

Sorry

Signé chez l’excellent label londonien Domino Records, sélectionné par le non moins excellent DIY Magazine dans sa fameuse “Class of 2018”, Sorry est clairement l’un des groupes à suivre de près cette année. Audacieux et plein de fougue, ces 4 jeunes londoniens incorporent à leur slacker rock des éléments de hip-hop et de folk, et brouillent délibérément les pistes à coup de clips barrés et de mixtapes lo-fi. Un songwritting brut, ambitieux et intense qui accroche le cœur et prend aux tripes.

Vacations

Après deux EP à la superbe certaine, les 4 garçons originaires de Newcastle (Australie) s’apprêtent à sortir au mois de mars 2018 leur premier long format chez Human Sounds Records. Leur pop fraîche comme un eskimo rappelle les gemmes jangle de la fin des 80’s, et évoque une course sur les rives sablonneuses du Pacifique. Les guitares élastiques et fuzzy du groupe épousent à merveille la voix du frontman Campbell Burns. Après avoir enflammé Austin et le célèbre SXSW, les Australiens seront couvés par le joli chapiteau de l’Ère de Rien pour leur première date dans l’hexagone.

Benny Mails

Biberonné aussi bien aux classiques de la soul, du jazz et du funk, qu’au grime et au punk, Benny Mails est l’un des rookies les plus excitants de la nouvelle scène rap anglo-saxonne.
Originaire de la banlieue sud de Londres, ce jeune breakeur et rappeur adoubé par Loyle Carner et proche de Marika Hackman développe un flow à l’élégance folle qui vise droit et touche juste. Signé chez l’excellent label Transgressive Records (Foals, Blaenavon, Mutual Benefit…), sa première mixtape est une petite pépite qui présage de très grandes choses pour le futur.

Westerman

Nouvelle merveille du songwriting anglo-saxon, Westerman cisèle des folk songs sensibles et inspirées, évoquant de prestigieux cousins comme José Gonzalez, Andy Shauf ou C Duncan. Signé chez Blue Flowers (Puma Blue, Nilüfer Yanya…), ce brillant jeune homme manie les éléments propres à faire chavirer les cœurs, et développe des trésors pops plein d’inventivité. Une épopée fascinante en clair-obscur à découvrir pour la première fois en France à L’Ère de Rien.

Vundabar

Brandon Hagen et Drew McDonald n’ont beau avoir que 24 ans, ils ont déjà derrière eux 3 albums, dont un excellent petit dernier, “Smell Smoke” tout juste sorti en février. Formé à Boston, ce duo aux prestations lives électriques et époustouflantes met un high kick dans la tradition indie-rock à coup d’hymnes garage-pop et de mélodies faussement naïves. Avec ce nouvel opus bourré de petits tubes en puissance, aux arrangements malicieux et aux rythmiques entêtantes, Vundabar crie encore une fois au monde son talent et éclabousse les rives de la piscine indé de toute sa classe.

Les interviews réalisées avant le festival

Sports Team

Anciens étudiants de Cambridge, les boys de Sports Team font depuis quelques mois parler d’eux dans la capitale britonne. Emmené par un tout jeune frontman, Alex Rice, à l’empreinte vocale sans âge, ce gang de millennials construit une indie-pop bourrée de références et définitivement ancrée dans son époque.
Entre déflagrations post punk et tubes pop en puissance, ces lads londoniens sont, tout comme leurs potes de Shame et Hôtel Lux, promis à un avenir radieux.

Fairytales In Yoghourt

 

 

 

 

Fairytales in Yoghourt is the project of Nantes-based musician Benoit Guchet. He came in to the studio to play a few tracks (two of which he was performing for the first time!) ahead of l'Ere de Rien Party #3 at the lieu unique tonight (Friday 30th), where he'll be playing alongside Her's and Slow Sliders. In the interview after, he spoke to our host Owen about his history in music, his creative process, why he describes himself as a 'lazy perfectionist' - and more!

La Houle

 

 

Simon from La Houle came on the Afternoon Show to talk to Ellen and Owen about their up coming gig at Bras de Fers on Friday 23rd February. They had a blast in the studio talking about their upcoming gig, the differences between the UK and France, and the ocean, among much else.

Interview des organisateurs

Manon, programmatrice des artistes graphiques

 

 

 

Manon est bénévole du festival, elle s'est chargée de programmer les artistes graphiques ! On ne peut que la remercier de ses choix puisque la programmation est riche de 8 artiste talentueux : Novland, Mona Menuau Meslier, Le Cinquième Repas, Chaudes, Chantal Frontale + Paul Northe, La Nuit Grave !

Julien, responsable bénévole

 

 

 

 

 

Julien est l'un des organisateurs du festival. Bénévole comme tous ses "confrères", il est notamment en charge de trouver et gérer l'équipe de la centaine de bénévoles indispensables à la réussite de l'évènement.  Ayant lui même débuté en tant que bénévole d'une soirée, Julien cherche à ce que tout le monde qui donne de son temps puisse passer un agréable moment !

Nathan Leproust, co-organisateur du Festival

Ellen and Owen had the pleasure of welcoming Nathan Leproust, one of the organisers of L'Ere de Rien festival that will kick off on Friday 20th April. Nathan spoke to us about how they find the artists and the ways that the festival is ever expanding its audience. He explained the thinking behind the "prix libre" concept, inviting graphic artists to the festival this year, and the Saturday afternoon special. Listen back to the interview below.

L’Ere de Rien · Interview avec Nathan, l’un des organisateurs du festival

  • Owen, Westerman et Ellen

Leave a Reply

Your email address will not be published.