Nantes, le journal local européen : édition du 8/03/2018

Nantes, le journal local européen : édition du 8/03/2018

Au sommaire de ce journal local européen du jeudi 8 mars : l’évasion d’un détenu de la maison d’arrêt de Carquefou, l’évacuation des migrants qui occupaient le bâtiment de la Censive et le château du Tertre, et enfin « La Guerre du Jazz », s’expose à Cosmopolis jusqu’à Dimanche.

À Nantes, un individu s’est échappé de prison

Mardi soir dernier, un homme, détenu à la Maison d’arrêt de Carquefou, s’est évadé. Il était en fait retenu dans le quartier pour peines aménagées, quartier caractérisé par un dispositif de rétention plus souple. L’individu n’aurait eu qu’à franchir un simple grillage. Il est toujours en fuite à ce jour.

L’établissement pénitentiaire accueille depuis 2011 de nombreux détenus. 570. C’est le nombre total de place disponibles. Mais l’établissement semble déjà être surpeuplé.

À échelle européenne, la France est le troisième pays où la surpopulation carcérale est la plus importante, juste derrière la Hongrie et la Belgique. Les statistiques du Conseil de l’Europe, rendues publiques en 2017, estimaient la proportion de détenus en France en 2015 à 113 pour 100 000 habitants. Et c’est aux Pays-Bas que la population carcérale est la plus faible : 53 détenus pour 100 000 habitants.

Globalement, même si le nombre de détenus a diminué, la surpopulation carcérale reste d’actualité dans de nombreux pays d’Europe.

Les migrants qui occupaient le Campus universitaire du Tertre ont finalement été évacués

Occupés depuis la fin du mois de novembre 2017, le bâtiment de la Censive et le château du Tertre ont été évacués hier. Les forces de l’ordre sont en effet intervenues hier matin, à 7h, pour y déloger les migrants qui s’y étaient installés. L’évacuation s’est déroulée dans le calme. Dans un communiqué de presse, le président de l’université, Olivier Laboux, explique que la situation s’était dégradée depuis deux mois. Certains bâtiments occupés n’étaient plus accessibles au public.

En réaction, plus d’une centaine de militants s’étaient réunis hier soir devant la préfecture pour soutenir la cause des migrants.

Une cause qui ne semble pas faire l’unanimité en Europe. De plus en plus de mouvements et de partis souhaitent lutter contre la crise migratoire. C’est le cas du Mouvement 5 étoiles et de la Ligue du Nord qui ont majoritairement axé la campagne électorale sur leur volonté de limiter au maximum l’immigration.

La « Guerre du Jazz » est exposée gratuitement à Cosmopolis jusqu’à Dimanche

C’est une très belle exposition qu’il vous sera possible de contempler jusqu’à la fin de ces vacances d’hiver. La « Guerre du Jazz » est en fait une exposition qui retrace l’arrivée des soldats Afro-américains en France lors de la Première Guerre mondiale, qui ont fait découvrir aux Européens une nouvelle musique, le Jazz. On y parlera beaucoup de James Reese Europe, militaire venu prêter main-forte dans la guerre au sein du 369e régiment d’infanterie, surnommé les Harlem Hellfighters, véritable figure du Jazz à l’époque.

Cette exposition nous est présentée par l’Association Nantes Jazz Action, pour commémorer le centenaire de l’arrivée du Jazz à Nantes.

Tout ça, c’est à l’espace Cosmopolis jusqu’à dimanche.

Et si vous êtes passionnés de Jazz, vous le savez certainement, de nombreux festivals dédiés sont organisés à travers toute l’Europe à la saison estivale. Au mois de juillet, vous pourrez par exemple participer au ViJazz del Penedes en Espagne, au Edinburgh Jazz and Blues Festival en Ecosse, ou encore au Copenhagen Jazz Festival au Danemark. Pour cela il faudra donc patienter un peu…

Retrouvez le journal local européen tous les jours à 15h, 17h et 18h sur Euradio, 101. 3

Crédit photo : Jibi44

Leave a Reply

Your email address will not be published.