Brexit : un accord qui permet d’ouvrir la deuxième phase des négociations

Le divorce à l’amiable entre Londres et Bruxelles se poursuit.