Les migrants, en mode album Panini…

« Je t’échange un migrant, contre un demandeur d’asile ». Si ce n’était pas si grave, les 751 en rigoleraient…

Pour eux, c’est clair : pas question de sous-traiter les frontières européennes au grand Sultan Erdogan !

Devant les eurodéputés, le Conseil et la Commission ont bien du mal à assurer le service après-vente de l’accord qui se dessine avec la Turquie, pour endiguer le flux de migrants. Pauvre Europe !

Leave a Reply

Your email address will not be published.